Publié par : orvaillant | février 19, 2011

La religion l’opium du peuple

En ces temps d’incertitude et de misère ou tourner notre regard, une vielle femme en haillons se promène sur une place accompagnée d’enfants, la place est bondée de monde, ce monde semble l’ignorer, elle demande l’aumône, quelques passants lui donnent une pièce,  j’entends l’appel à la prière depuis un minaret, y a foule et l’Imam pointe son regard et son doigt vers l’ouest.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :